A l'occasion de la journée Européenne de la mer, LCGastronomique se penche sur notre consommation de poissons et de fruits de mer.

Les délices de la mer

Cap sur la consommation de poissons et de fruits de mer en Europe
À l'occasion de la journée européenne de la Mer célébrée le 20 mai prochain, La Conciergerie Gastronomique s’est penchée sur notre consommation de poissons et de fruits de mer frais.

Des fouilles en Afrique du Sud ont révélé un Homo Sapiens amateur de coquillages. Plus tard dans l’Histoire, à la suite de plusieurs intoxications alimentaires, un édit datant de 1759 conseille la dégustation de fruits de mer, uniquement pendant les mois en « R » (de septembre à avril). Amande, datte, figue, concombre ou châtaigne de mer, il reste bien des recettes à explorer. Mais qu’en est-il des poissons ?

A l'occasion de la journée Européenne de la mer, LCGastronomique se penche sur notre consommation de poissons et de fruits de mer.

Dès l’Antiquité, les Romains pêchent allègrement. Séché, salé, fumé et plus tard congelé, le poisson se cuisine à toutes les sauces. Après moulte recherches pour élire le pays le plus gourmand d’Europe, le Portugal l’emporte haut la main ! La direction générale des affaires maritimes et de la pêche révèle une consommation de 56kg par an et par habitant, loin devant la Lituanie, l’Espagne et la Finlande. La France arrive en cinquième position avec 35 kg par an et par habitant.

Les chiffres révèlent également que les 3/4 des poissons consommés en Europe sont sauvages (Thon, Lieu, hareng, maquereau, calamar, sardine ..) Quid de la motivation ? 74% des Européens consomment des poissons parce qu’ils sont sains, 58% pour leur goût, 30% pour leur faible apport en graisse. Besoin d’idées pour un dîner 100% produits de la mer ? Visionnez notre vidéo du mois ici.

À table !
La Conciergerie Gastronomique
15 mai 2017

Voir aussi...