Les Carnets de Julie à Rungis

Création d'un décor de banquet extraordinaire
Devenue une émission incontournable, les Carnets de Julie augurent toujours de délicieuses aventures. Pour ce numéro consacré au MIN de Rungis, La Conciergerie a eu le plaisir de créer le décor d’un banquet extraordinaire. Après douze heures passées sur le « carreau », Julie Andrieu propose à tous les acteurs qu’elle a rencontré, de déjeuner ensemble.

Visite du pavillon des fleurs à Rungis

Au détour d’une visite au pavillon des fleurs, Léa Ben Zimra rencontre la belle animatrice (31'18) qui lui propose de créer une scène de banquet au milieu des fleurs. Une table pour douze invités sur un stand de fleurs… ? Très bien, ce sera fait! Léa Ben Zimra s’active à repérer tous les éléments du décor pour que tout soit prêt à midi…

Repérage du décor pour les Carnets de Julie à Rungis

Direction les grossistes en décoration, que j’ai sollicité pour rassembler les éléments de la future scène de banquet. La seule évocation du nom de Julie Andrieu suffisait à convaincre Baeten, Penja, Laurent Defoix, Le Comptoir, Plant’Assistance, MPF Déco Jardin, Renaud Distribution et La Corpo , grâce à qui le décor a pu être installé dans les temps.

Les Carnets de Julie à Rungis

Julie Andrieu et Jean François Chemouni font leur entrée, pour préparer ensemble une tarte au Yuzu, fruits de la passion et main de bouddha, pendant que Léa Ben Zimra finalise le dressage de la table (42'32). Le cadre étant naturellement coloré par les multiples fleurs, le décor se devait d’être sobre pour dessiner une scène élégante aux influences tropicales.

Montage du décor pour les Carnets de Julie à Rungis

Petit à petit Philippe Baron du pavillon triperie, Eric Paron de la Marée, Jean Pierre Le Roch le fromager, Martine Barberot et son fils les cressonniers, prennent place. Je m’installe à leurs côtés pour déguster une crème de cresson, une joue de porc et ses poivrons, qui passe la main à une joue de lotte sauce vierge, un velouté de cresson entre les deux joues.

Tournage les Carnets de Julie à Rungis
Pour couronner le tout, Marc Fichel, le « gentlemen chanteur des halles », qui nous fait la surprise d’interpréter son titre « C’est ma vie dans les halles ».(49'30). Le plateau de fromage et la tarte au Yuzu achèvent avec brio, un banquet unique sur le « carreau ». Le souvenir de cette expérience extraordinaire restera gravée dans les mémoires.

Détail de la table pour les Carnets de Julie
Léa Ben Zimra | 18 janvier 2015
velouté de cresson
tarte au yuzu
recette de cuisine
pavillon aux fleurs
MPF Déco Jardin
Martine Barberot
Jean Pierre Le Roch
Eric Paron
décor insolite

Voir aussi...