galette des rois, Léa Ben zimra, Yohan Kim, Voulez vous manger avec moi

Petite histoire de la galette

La galette c'est pas de la tarte!
Tout le monde croit que la galette rend hommage aux Rois mages mais pas du tout. Cette tradition remonte à l’Antiquité avec Les Saturnales romaines. Célébrant le retour du soleil avec le solstice d’hiver, la galette des rois ne rappelle-t-elle pas la forme de l’astre ?

A cette époque, on tire les rois à coup de dés, l’esclave qui avait la chance de tirer une fève devenait « Roi d’un jour » et pouvait exaucer tous ses désirs. C'est plus tard que le plus jeune enfant de la famille se met sous la table pour désigner les parts de galette à chaque convive.


Au XVIème siècle, un pâtissier italien dénommé Frangipani, invente et offre la recette de la frangipane à Catherine de Médicis. Boulangers et pâtissiers commercialisent chacun la galette jusqu’à ce que les derniers portent plainte au XVIIème pour être les seuls à vendre le gâteau. Gain de cause obtenu !

Au fil des siècles, chacun a mis son grain de sel pour en faire une spécialité locale. À l’ouest, la pâte feuilletée devient sablée et au Sud, on en fait même une briochée coiffée de fruits confits, rebaptisé Gâteau des rois pour l’occasion. Quoiqu’on en dise la seule, l’unique galette est bien à base de pâte feuilletée.


Vendredi prochain, je vous emmène manger la galette chez Yohan Kim, plus connu sous le nom de Monsieur Caramel. La pâtisserie est installée au 79 rue Duhesme, 75018.

Source : Dictionnaire de la gourmandise, A.Perrier-Robert - www.canalacademie.com
01 janvier 2020