anecdote, alimentation, aligot, veggie, antigaspi, aveyron, fromage, aubrac, gastronomie, histoire, lea benzimra, voulez vous manger avec moi, artdevivre, la conciergerie gastronomique

Petite histoire de l’aligot

Une religion en Aveyron
Le véritable aligot est préparé à base de tome fraiche d’Aubrac. A l’origine de ce plat, des moines voyant défiler sur le plateau de l’Aubrac, les pèlerins en chemin pour Compostelle. Un mélange de fromage et de mie de pain leur était proposé pour restaurer force et courage.

Après la révolution, le monastère est tombé mais les riches propriétaires ont perpétué la tradition. Au 18èmesiècle, une mauvaise récolte de blé, a remplacé le pain de mie par une purée de pomme de terre. Petit à petit, l’aligot s’est invité à la table des croyants le vendredi, jour « maigre », avant de devenir un véritable plat de fête.

Région minière ayant périclité, les exilés sont devenus bougnats puis restaurateurs. L’aligot a quitté le pays pour monter à Paris. D’ailleurs chaque année, le marché de l’Aveyron s’installe dans les quartier de Bercy.
03 novembre 2020
Voulez-vous ?

Voir aussi...